Atelier Tarot de Marseille

Atelier Tarot de Marseille

carte-du-tarot-de-marseille-la-force

Bonjour,
j’ai le plaisir de vous proposer, au sein de l’association Sakura, un Atelier d’initiation au Référentiel de Naissance ®.

Technique créé dans les années 80 par Georges Colleuil, il s’agit d’un fabuleux outil de connaissance et d’observation de soi, qui peut se révéler extrêmement bénéfique dans la gestion de nos relations.

Cette méthode originale se calcule et se représente en fonction de notre date de naissance et des arcanes majeurs du Tarot de Marseille. En décryptant notre propre thème, véritable miroir de soi, nous pouvons conscientiser nos meilleures ressources personnelles, nos défis, de même que nos freins et nos blocages à dépasser.
Cette pratique nous offre de manière ludique, mais aussi spirituelle, voire philosophique, une opportunité de croissance considérable.

Cet atelier s’adresse à tous les curieux d’en apprendre un peu plus sur eux-mêmes…
Un livret vous sera remis et des infusions offertes.
Les inscriptions sont ouvertes par téléphone (06 14 01 13 85) ou par mail.

Cet atelier aura lieu le 03/04/2022 de 14H30 à 17H30
à la salle Jean Bertin
Allée Saint-Jaume, 83640 Plan-d’Aups-Sainte-Baume
(en face de la Médiathèque et de la Crèche)


Participation : 35 €
Si vous êtes intéressé.e, merci de me confirmer votre participation.

Au plaisir de vous y retrouver !

Kit de survie en milieu confiné

Kit de survie en milieu confiné

Bonjour,

en cette période de confinement forcé, notre capacité à résister au stress est mise à rude épreuve. Privés, pour la plupart d’activités sportives ou physiques extérieures, il est important de trouver des alternatives.

Allez, je vous présente mes trouvailles :


– L’application pour pratiquer la cohérence cardiaque (et oui, encore elle ! toujours elle !).
Vous allez me dire qu’il existe une multitude d’applications proposant de pratiquer la cohérence cardiaque, et c’est vrai. Mais celle-ci est simple, claire, intuitive et va à l’essentiel. Fonctionne sans nécessiter de réseau (ami.e.s du Plan d’Aups ❤️), après exploration, c’est un peu le graal. Et plus personne n’aura perdu son fichier, son lien pour la respirothèque, etc… (non, je ne vise personne en particulier).


Son petit nom RespiRelax+, elle est gratuite et disponible sous iOS et Android.

Le design est sobre et lumineux.

Pour l’utilisation visuelle, c’est une bulle qui monte et descend, éclairée d’un beau rayon de soleil.

Vous avez la possibilité d’opter pour le son ou pas (un tintement cristallin) et pour une musique en fond sonore, ou pas.

Vous pouvez aussi paramétrer très rapidement la durée de l’exercice, ainsi que la durée de l’inspiration et celle de l’expiration (et ce, à la demi-seconde près).

Pas de fioriture, ni de superflu !

Deux alternatives s’offrent à vous :

– les réglages automatiques, qui proposent 4 programmes pré-enregistrés ;

– les réglages manuels, c’est là que vous intervenez sur la sélection de la durée d’inspiration et d’expiration ;
Un bouton play/pause.

Et c’est tout ! L’essentiel, vous dis-je…



Pour télécharger sur Google Play Store

Pour télécharger sur Applestore



– Ensuite, une application gratuite pour pratiquer la méditation (il existe une version premium, payante, mais la version gratuite est déjà bien suffisante, à mon avis).


Son petit nom InsightTimer, disponible elle aussi sous iOS et Android.

Pour télécharger sur AppleStore
Pour télécharger sur Google Playstore

Vous allez trouver tout un choix de méditations guidées classées par genres : « Dormir », « Stress & Anxiété », « Relations », « Santé & Bonheur », etc…

La possibilité de filtrer par durée, vous choisissez ainsi un programme selon le temps qui vous est alloué ;

Par langue, le panel de proposition s’élargit si vous sélectionnez l’Anglais (mais pas d’inquiétude, l’offre en Français est déjà très riche)

Par niveau, si vous débutez ou si vous êtes confirmé, etc…
Sachez qu’il existe aussi des programmes pour enfants et adolescents.

Vous trouverez aussi, un choix de musiques « relaxantes », « sacrées », « classiques », « Mantras », etc…

Et surtout, cerise sur le zafu, le Timer !

Fonction qui permet de méditer sans guidance, proposant éventuellement un fond sonore (une vingtaine d’options), toutes sortes de sons (gongs, bols, claquements) pour débuter et/ou finir les sessions.

Autant les paramètres de RespiRelax+ sont basiques et succincts, autant là, vous pouvez avoir accès à une multitude de propositions de réglages.
Pour ma part, je conserve toujours les mêmes, j’interviens juste sur la durée, au quotidien.

Par ailleurs, le Timer est toujours disponible, avec ou sans réseau…


Le petit + sympathique, surtout en cette période de confinement, vous pouvez savoir, si vous le désirez, quelles sont les autres personnes qui méditent en même temps que vous (autour de vous et partout dans le monde).
Vous allez voir, c’est drôle, si vous méditez à des horaires réguliers, vous allez retrouver les mêmes personnes, bien souvent.
Et même si vous ne les connaissez absolument pas, vous êtes content de les savoir là.
Vous pouvez même les encourager en les gratifiant d’un petit « Merci d’avoir médité avec moi ».
Tous connectés, tous liés…

Les belles choses à partager # 1

Les belles choses à partager # 1

Partage-beau-texte-sur-coronavirus-et-numéro-gratuit-Yoga-Journal-Yoga-a-la-maison-Rachel-Perez

Bonjour,
l’envie de partager 2 belles choses avec vous aujourd’hui…

– D’une part un très beau texte de Moustapha Dahleb, écrivain tchadien (rien à voir avec son homonyme footballeur), qui force la réflexion…

– D’autre part, un lien pour télécharger gratuitement un hors-série proposé par le mensuel Yoga journal « spécial Yoga à la maison » qui propose 22 séquences de Yoga (pas mal de séquences pour débutants sont disponibles, donc pas d’excuses y compris pour ceux qui n’ont jamais pratiqué…) et une multitude de recettes saines et alléchantes,  par ici… 

Voici le texte de Moustapha Dahleb :

L’Humanité ébranlée et la société effondrée par un petit machin


Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d’invisible est venu pour faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l’ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment. Ce que les grandes puissances occidentales n’ont pu obtenir en Syrie, en Lybie, au Yemen, … ce petit machin l’a obtenu (cessez-le-feu, trêve…).
Ce que l’armée algérienne n’a pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (le Hirak a pris fin).
Ce que les opposants politiques n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (report des échéances électorales…).
Ce que les entreprises n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (remise d’impôts, exonérations, crédits à taux zéro, fonds d’investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques…).
Ce que les gilets jaunes et les syndicats n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (baisse de prix à la pompe, protection sociale renforcée…).

Un-homme-dessine-un-coeur-dans-sable-paix

Soudain, on observe dans le monde occidental le carburant a baissé, la pollution a baissé, les gens ont commencé à avoir du temps, tellement de temps qu’ils ne savent même pas quoi en faire. Les parents apprennent à connaître leurs enfants, les enfants apprennent à rester en famille, le travail n’est plus une priorité, les voyages et les loisirs ne sont plus la norme d’une vie réussie.
Soudain, en silence, nous nous retournons en nous-mêmes et comprenons la valeur des mots solidarité et vulnérabilité. Soudain, nous réalisons que nous sommes tous embarqués dans le même bateau, riches et pauvres.

Nous réalisons que nous avions dévalisé ensemble les étagères des magasins et constatons ensemble que les hôpitaux sont pleins et que l’argent n’a aucune importance. Que nous avons tous la même identité humaine face au coronavirus.
Nous réalisons que dans les garages, les voitures haut de gamme sont arrêtées juste parce que personne ne peut sortir.
Quelques jours seulement ont suffi à l’univers pour établir l’égalité sociale qui était impossible à imaginer. La peur a envahi tout le monde. Elle a changé de camp. Elle a quitté les pauvres pour aller habiter les riches et les puissants. Elle leur a rappelé leur humanité et leur a révélé leur humanisme.

Puisse cela servir à réaliser la vulnérabilité des êtres humains qui cherchent à aller habiter sur la planète mars et qui se croient forts pour cloner des êtres humains pour espérer vivre éternellement.
Puisse cela servir à réaliser la limite de l’intelligence humaine face à la force du ciel. Il a suffi de quelques jours pour que la certitude devienne incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pouvoir devienne solidarité et concertation.

Il a suffi de quelques jours pour que l’Afrique devienne un continent sûr. Que le songe devienne mensonge.
Il a suffi de quelques jours pour que l’humanité prenne conscience qu’elle n’est que souffle et poussière.

Qui sommes-nous ? Que valons-nous ? Que pouvons-nous face à ce coronavirus ? Rendons-nous à l’évidence en attendant la providence. Interrogeons notre « humanité » dans cette « mondialité » à l’épreuve du coronavirus.
Restons chez nous et méditons sur cette pandémie. Aimons-nous vivants ! 

Source

Prenez bien soin de vous
PS : Toujours privée de téléphone & sms, merci de me contacter par mail, si besoin
 

Mais de Qi on parle ?

Bonjour,
en cette période de forte exposition aux virus (en l’occurrence, c’est surtout le coronavirus qui nous inquiète, soyons honnêtes) et privés d’Atelier Méditation pour pouvoir le faire, je voudrais vous parler de solutions qui s’offrent à nous pour renforcer notre immunité. Plus exactement, pour la soutenir.
Tout d’abord vous rappeler les clés, les préceptes ou règles que l’on va retrouver dans toutes les pratiques :

  • Se libérer du stress, des soucis et autres ressassements,
  • Se libérer de la colère,
  • Se protéger des gens négatifs, des liens toxiques ou des énergies négatives,
  • Pratiquer la bienveillance, la solidarité et la gratitude,
  • Vivre dans l’instant présent.

Viennent ensuite, les règles d’hygiène de vie, comme le sommeil (dormir suffisamment et qualitativement), la nourriture (privilégier des aliments variés, peu transformés, de saison et en accord avec l’énergie de cette dernière), la respiration (y apporter une attention particulière et pleine, l’allonger, la déplacer en conscience), l’hydratation (l’eau est l’élément essentiel à la vie).


Tous ces éléments vont venir nourrir notre Qi (notre Prana, notre Ki) notre énergie vitale, si vous préférez. C’est là que cela se complexifie un peu… Car on ne peut pas à proprement parler de simple concept, ce serait trop réducteur. Il y a plusieurs types de Qi, comme vous pouvez le voir sur ce schéma :

les différents type de Qi

La pratique d’aujourd’hui va concerner notre Wei Qi, notre Qi protecteur dédié à la défense de notre corps. Notez bien que je prends un sacré raccourci… Toujours est-il, que ces auto-massages vont stimuler votre énergie vitale tout en soutenant le bon fonctionnement de vos organes.
Il est important de réaliser ces gestes en toute conscience et en respirant profondément. Vous pouvez les pratiquer à tout moment.
Familiarisez-vous avec eux pour en faire une routine quotidienne.

Tout d’abord, stimulez le point 36 du méridien Estomac (E36), ceux qui suivent l’Atelier Méditation le connaissent bien. Pour le situer, empaumez votre rotule, le majeur posé sur votre tibia ; le point E36 se trouve sous votre annulaire dans la dépression entre tibia et péroné. Il est souvent assez sensible.

Stimulez-les simultanément (sur chaque jambe), soit en les massant de manière circulaire, soit en maintenant une pression soutenue, soit en percussions du bout des doigts.



Ensuite, nous allons stimuler le point 27 du méridien du Rein (R27), que les personnes de l’Atelier Méditation connaissent bien aussi… Nous l’utilisons souvent pour le centrage.
Ce sont aussi des points souvent sensibles.
Ils se situent dans les creux juste en dessous des clavicules, de part et d’autre du sternum (on peut placer les épaules vers l’avant pour mieux sentir les dépressions).
Massez-les par des pressions circulaires d’une main (le pouce d’un côté, l’index et majeur de l’autre). Ils peuvent être très douloureux, diminuez alors votre pression.




Vient ensuite le point 6 du méridien Maitre du Coeur (MC6), bien connu des personnes souffrant du mal des transports. Il se situe sur la face interne de l’avant bras, à 2 cun, soient 3 doigts en dessous du pli du poignet, entre les tendons. C’est la zone où on prend son pouls, généralement.
C’est aussi le point où l’on applique les huiles essentielles souvent, ou le parfum.



Je vous présente tout de suite le quatrième point, car ces deux derniers points seront à stimuler ensemble. Il s’agit du point 5 du méridien Triple réchauffeur (TR5). Il se situe sur le dessus de l’avant-bras, à 2 cun (3 doigts) du pli du poignet, entre les tendons du radius et du cubitus. 
Posez vos 3 doigts serrés (annulaire, majeur, index) de votre main droite sous le pli de votre poignet gauche, sur le dessus de votre avant-bras, pour le localiser. Il est juste en face du point MC6.

Formez alors une pince avec 2 doigts, par exemple votre pouce sur un point et votre index (ou votre majeur) sur l’autre et vous maintenez une pression légère, sans enfoncer vos doigts. Ceci en respirant lentement et profondément.



Voilà pour la technique du jour, comme vous le voyez, elle est très simple à mettre en place et peut-être réalisée n’importe où, même si la plupart d’entre-nous sommes confinés, actuellement.

En cas de besoin, sachez que je continue de pratiquer les soins qui peuvent s’effectuer à distance, comme les soins Reiki ou les séances-conseils en Fleurs de Bach.
Continuez de bien prendre soin de vous !

Pour aller plus loin avec la Cohérence Cardiaque

2-mains-formant-un-coeur-silhouette-devant-soleil-couchant

Il y a quelque temps, je vous avais parlé de la pratique de la cohérence cardiaque, des bienfaits et de la simplicité de cette méthode. Avez-vous pratiqué et ressenti les bénéfices de cet exercice ?
À présent que vous êtes familier de cette pratique, je vous invite à aller encore plus loin et à adapter l’exercice selon vos besoins.

Ce qu’il faut comprendre avec ce travail, c’est que :
– chaque fois que l’on inspire, notre cœur accélère
– chaque fois que l’on expire, notre cœur ralentit
Ce qui fait que grâce à ce mécanisme physiologique, nous pouvons synchroniser les deux principaux organes fournisseurs d’énergie de nos cellules, le cœur et les poumons.

De ce fait, lorsque le temps d’inspiration est égal à celui de l’expiration (/5 \5) nous accédons à un état d’équilibre.
Si le temps d’inspiration est plus long que celui de l’expiration (/6 \4), nous atteignons un état tonique.
Enfin, si le temps d’inspiration est plus court que celui de l’expiration (/4 \6), nous favorisons un état de relaxation.

Pour plus de facilité, je vous invite à vous rendre sur la respirothèque en ligne pour vous guider au doux son d’un bol tibétain.
À vous de jouer…